Vous êtes ici

Soutien psycho-social : On en parle, on en parle…

19/10/2018 - 10:12

Rubrique : Vécu et perception
Auteur : Helen Mosnier Pudar

"Introduire une approche psycho-sociale en soin courant dans la prise en charge du diabète. Parlons-en !"

 

Contexte

Apporter un soutien psychosocial aux personnes vivant avec le diabète est un élément incontournable du soin offert aux personnes diabétiques. La conjonction du bien être psychologique, du prendre soin de soi et de l’autogestion de la maladie et des traitements, ainsi que du contrôle bioclinique de la maladie est primordial dans la prise en charge du diabète. Pour cela, toutes les recommandations internationales font du soutien psycho-social un besoin auquel il faut pourvoir en routine dans le soin adressé aux personnes diabétiques.

Enquête

Quatre-vingt-quatorze personnes impliquées dans le soin aux diabétiques et experts dans le domaine de l’éducation thérapeutique et du psychosocial, participant au Self-management Alliance meeting de 2016, ont travaillé par petits groupes sur les freins et les solutions envisageables au développement du soutien psycho-social dans la pratique quotidienne des soignants. Il s’agissait de diabétologues et médecins généralistes, infirmiers, diététiciens, travailleurs sociaux, psychologues et chercheurs, venant de 9 pays, mais pas de représentant français.

L’ensemble des discussions a été retranscrit et analysé ainsi que la production de tous les groupes de travail. L’article présente : 1) les principaux freins au développement des aspects psychosociaux du diabète dans la prise en charge de routine ; 2) les solutions potentielles pouvant être proposées à ces freins.

Résultats

Les barrières identifiées sont de trois ordres. Elles concernent : 1) la relation soignant-soigné ; 2) le système de soin ; 3) l’environnement social.

Les principales barrières identifiées sont le manque de temps, le manque de ressources et de compétences des soignants concernant l’approche du bien être psychologique, une certaine culture de stigmatisation et de responsabilisation voir de culpabilisation des patients par les soignants. Les participants ont souligné la complexité de l’approche centrée sur la personne pour l’évaluation des aspects psychologiques.

Le système de santé, lui, principalement centré sur l’efficience et les aspects biocliniques donne peu de place aux aspects psychosociaux. Enfin concernant l’environnement social, les participants ont souligné que les déterminants sociaux de la santé ne sont pas considérés comme faisant partie de la prise en charge du diabète malgré le rôle qu’ils jouent dans le sentiment de bien-être psychologique. Enfin sont pointés le manque de soutien familial et de support organisé par les pairs.

De nombreuses solutions ont émergés des discussions. Citons : améliorer le dialogue soignant-soigné, améliorer les compétences dans le domaine psycho-social des soignants, des systèmes incitatifs pour les indicateurs du psycho-social, meilleur ciblage des déterminants sociaux de santé, développer l’engagement des familles et des pairs.

Commentaires

Il résulte de ces travaux que les aspects psychosociaux doivent être intégrés dans le soin de routine des personnes diabétiques en s’appuyant sur des indicateurs de qualité et une reconnaissance, voir une rétribution.

Avoir un guide des bonnes pratiques, voire des recommandations, est souhaitable pour les experts.

Enfin, développer la recherche dans le domaine psycho-social en soins courant sur la faisabilité et les résultats d’un tel abord multidisciplinaire permettrait d’asseoir cette approche.


Références

Integrating psychosocial support into routine diabetes care: perspectives from participants at the Self-management Alliance meeting 2016.
Joensen L.et al
Diabetic Medicine 2018; 2018 Oct 13. [Epub ahead of print]

Lien vers l'article

https://onlinelibrary.wiley.com/doi/pdf/10.1111/dme.13836

Le contenu de cet article n’engage que le point de vue de ses auteurs.
Pour des raisons de copyright, l’accès à certains articles peut être soumis à un acte d’achat ou réservé aux abonnés du site hébergeant cet article.

Accéder au site : http://diabeteanalytics.fr


Avec le soutien institutionnel du laboratoire Sanofi