Vous êtes ici

Diabète : que prévoit l’IDF pour l’avenir ?

11/05/2018 - 09:41

Rubrique : Épidémiologie
Auteur : Lyse Bordier

"L’IDF en évaluant la prévalence du diabète nous permet d’estimer son coût humain, financier ainsi que le fardeau qu’il représentera pour nos sociétés."

 

Depuis l’année 2000, l’International Diabetes Federation (IDF) évalue régulièrement la prévalence du diabète au niveau mondial, national et régional en s’appuyant sur une revue exhaustive de la littérature, les résultats des enquêtes nationales et internationales. Le monde est séparé en 7 régions : l’Afrique, l’Europe, Le Moyen Orient et l’Afrique du Nord, L’Amérique du Nord et les Caraïbes, L’Amérique Centrale et du Sud, l’Asie du Sud Est et le Pacifique Occidental.

En 2017, la prévalence mondiale du diabète est de 451 millions (soit 8,8% de la population adulte de 18 à 99 ans) et sera de 693 millions en 2045 (soit 9,9% de la population). Cette prévalence varie selon l’âge, le sexe, la région et le niveau économique du pays.

Ainsi, le pic de fréquence varie de 22% chez les 75-79 ans dans les pays dont le niveau de revenu est le plus fort, à 19% chez les 60-74 ans dans les pays à revenu intermédiaire et à 8% chez les 55-64 ans dans les pays à niveau de revenu faible. Près de 80% des patients diabétiques vivent dans des pays à revenu faible ou intermédiaire.

En 2017, la prévalence du diabète est plus importante chez les hommes (8,9%) que chez les femmes (8,4%) mais ces prévalences deviendront identiques en 2045 dans les deux sexes à 9,9%.

On peut observer que les 2/3 des patients atteints de diabète vivent en milieu urbain tandis que le tiers restant vit en milieu rural. La prévalence la plus forte est observée en Amérique du Nord et dans les Caraïbes tandis que la plus faible est notée en Afrique.

Presque la moitié des patients diabétiques ignorent leur diagnostic (49,7%) ce qui représente 224 millions de patients. Ce taux atteint 69,2% en Afrique. Au contraire, c’est en Amérique du Nord, dans les Caraïbes et en Europe de l’Ouest que le diagnostic est le plus souvent fait.

Près de 7,7% de la population mondiale présente une intolérance au glucose (374 millions de personnes), principalement dans les pays à niveau de revenu faible ou intermédiaire et ce chiffre passera à 8,4% (587 millions) en 2045.

On estime que 21,3 millions de naissances ont eu lieu chez des patientes présentant une hyperglycémie, principalement liée à un diabète gestationnel (18,4 millions) avec une prévalence particulièrement élevée dans le Sud Est Asiatique (26,6%).

En 2017, 5 millions de décès sont liés au diabète parmi les patients de 18 à 99 ans et le diabète représente 9,9% de la mortalité globale toutes causes confondues.

Enfin en 2017, les dépenses de santé liées au diabète représentent 850 milliards de dollar US, chiffre qui augmentera de 7% en 2045 pour atteindre 958 milliards, principalement en Amérique du Nord et dans les Caraïbes (52% des dépenses). La part la plus importante des dépenses était le fait des hommes de 60 à 69 ans. Dans les tranches d’âge de 50 à 59 ans et de 70-79 ans, ce sont les femmes qui ont des dépenses plus élevées.

La forte prévalence du diabète a d'importantes répercussions sociales, des implications financières en particulier dans les pays à revenu intermédiaire. Ces chiffres nous alertent sur la nécessité pour les gouvernements de mettre en œuvre des politiques visant à réduire les facteurs de risque du diabète de type 2 et du diabète gestationnel et à assurer un accès approprié aux soins pour tous les patients.


Références

N.H. Cho.
IDF Diabetes Atlas: Global estimates of diabetes prevalence for 2017 and projections for 2045.
Diabetes Research and Clinical Practice. 2018,138:271-81.

Lien vers l’article

https://doi.org/10.1016/j.diabres.2018.02.023

Le contenu de cet article n’engage que le point de vue de ses auteurs.
Pour des raisons de copyright, l’accès à certains articles peut être soumis à un acte d’achat ou réservé aux abonnés du site hébergeant cet article.

Mots clés : Prévalence du diabète, dépenses de santé, accès aux soins

Accéder au site : http://diabeteanalytics.fr


Avec le soutien institutionnel du laboratoire Sanofi